Réduire le coût de l’épicerie en 10 conseils

Les dépenses alimentaires représentent environ 16% des dépenses de consommation courante des ménages du Québec (source). Entre 2018 et 2019, le coût en nourriture aurait augmenté de 3,5% (source) et pourtant, dans notre famille, nous l’avons réduit de 11% !!!
Je vous donne nos trucs.

1. Minimiser le restaurant

Du restaurant pour se faire plaisir une fois de temps en temps, pour sortir de la maison et manger des choses qu’on n’est pas capable de faire à la maison…. pourquoi pas.
Du restaurant 3 ou 4 fois par semaine à livrer au travail parce qu’on n’a pas eu le courage de se faire un lunch… une habitude à supprimer !

Un resto entre amis, c’est sympa….. mais pourquoi ne pas les inviter à la maison ? Ça peut même être un potluck ou chacun amène sa spécialité (fait avec amour en plus). Je suis persuadée que l’important n’est pas l’endroit où l’on est mais les personnes avec qui on est.

2. Cuisiner soi-même

On va se le dire, un plat tout fait coûtera toujours plus cher que de le faire soi-même. Oui c’est plus de temps mais en général c’est aussi beaucoup plus santé. Je vous conseille de prévoir 2-3 grosses recettes dans la semaine. Vous aurez des restes pour les soirs où vous n’aurez pas le temps (ou le courage) de cuisiner.

3. Faire une liste

« Qu’est-ce qu’on va manger cette semaine ? » chez nous c’est LA grande question du samedi matin. Partir à l’épicerie sans liste c’est la porte ouverte à tout (et n’importe quoi) et surtout à devoir y retourner plusieurs fois dans la semaine, ce n’est pas très efficace.
Mais, pas facile de se renouveler continuellement. On cherche quelques nouvelles recettes à essayer sur internet et on y ajoute certaines valeurs sûres. Au pire si on se rend compte que la liste est trop « courte » pour finir la semaine, il y a toujours les spaghettis sauce tomate (maison, voir point 8).

4. Respecter sa liste

Ce n’est pas tout de faire une liste, encore faut-il s’y tenir !! Pas facile de passer dans certaines allées sans se laisser tenter. Le but du jeu est de rester le plus possible dans le cadre de la liste. Si vous voulez vraiment du chocolat, écrivez le sur la liste… Essayez de ne pas aller à l’épicerie quand vous avez faim aussi, on a plus de mal à résister aux tentations.

5. Réduire le gaspillage alimentaire

Être conscient de notre gaspillage alimentaire aide déjà beaucoup à a réduire. Je vous invite à lire « Économie rime avec écologie » où j’en parle plus en détail.
Je trouve que le fait de faire une liste et de s’y tenir aide beaucoup à réduire le gaspillage. Les recettes sont pensés au complet et il ne devrait donc pas rester d’aliments qui trainent dans le frigo parce qu’on ne sais pas quoi faire avec.
Il faut aussi réfléchir à l’ordre dans lequel manger nos recettes. La recette avec des germes de soja passera toujours avant celle du saumon fumé au congélateur.
Le gaspillage alimentaire, c’est de l’argent jeté à la poubelle !

6. Acheter en grande quantité

Cette année, notre économie d’épicerie (11%) vient principalement de l’achat en grande quantité ainsi que la réduction de la consommation de viande (point suivant). Nous avons ainsi découvert le grossiste Aubut (québécois et sans carte), qui nous permet de faire des économies en achetant de plus grandes quantités. Certains aliments ne se périment jamais (ou n’a pas le temps) et valent vraiment la peine.
20kg de farine, 10kg de gruau, 4 litres de compote, 3kg de nutella, soyons fous !
En plus, c’est plus écologique car on réduit les contenants… sauf le nutella qui n’est vraiment pas écologique !

7. Manger moins de viandes

On ne va pas se le cacher, la viande coûte cher. Essayez de comparer le coût d’un steak par rapport à des lentilles pour le fun. Oui, de la viande à chaque repas, ça fait partie de nos traditions, de notre culture, on dirait qu’on a du mal à se sortir de ce schème de pensée. Mais c’est possible, tranquillement, une bonne recette végétarienne à la fois et on fini par pouvoir s’en passer (presque) complètement.
Encore une fois, c’est plus écologique, ce qui est plutôt pas mal.

8. Cuisiner de saison et mettre en conserve

Avez vous remarqué l’explosion des prix des fruits quand ils deviennent hors saison ? Ça fait mal au portefeuille de continuer ses habitudes alimentaires sans se rendre compte qu’il y a 3 mètres de neige dehors. Avez-vous déjà essayé de faire des conserves ? Ce n’est pas réservé aux grand-mères vous savez. Et puis c’est tellement agréable d’aller chercher son pot maçon de sauce tomate maison quand on n’a pas envie de cuisiner.
Oh, tiens, c’est plus écologique aussi….

9. Vérifier les spéciaux

Je vous avoue que nous ne passons pas notre temps à surveiller les circulaires, nous n’avons pas non plus d’application qui nous optimise tout ça. Peut-être que nous ferions encore plus d’économies avec tout ça…. Ou pas. De toute façon, je ne veux pas perdre de temps avec ça et je veux surtout éviter de faire 4 épiceries pour sauver 10$ (et payer 7$ de gaz de plus).
Mais il y a des achats qui se répètent. Le fond d’épicerie comme on l’appelle. On sait qu’on va toujours en avoir besoin. Pourquoi ne pas se faire une petite réserve quand il tombe en spécial dans notre épicerie habituelle ?

Attention à ne pas acheter des spéciaux dont on n’a pas vraiment besoin… erreur classique !

10. Se faire plaisir

Toutes ces belles idées font effectivement économiser beaucoup d’argent mais si vous en êtes loin ce n’est pas évident de changer ses habitudes.
Vous pouvez choisir ce qui vous semble le plus réaliste dans votre vie et continuer, une habitude à la fois, petit à petit. On dit que ça prend un minimum de 2 mois pour prendre un habitude.
Mais une habitude est plus facile à garder si on continue à se faire plaisir donc n’hésitez pas à briser ces règles de temps en temps !!

Sur ce, bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close